Déodorant

La chose la plus dure lorsque je suis passée aux cosmétiques naturels et au fait maison, a été de remplacer mon bon vieux déodorant kkberk plein de produits chimiques par un déodorant naturel.

Je ne transpire pas beaucoup, en outre je travaille dans un bureau et on ne peut pas dire que je sois une grande sportive, mais le peu que je transpire, ben, ça ne sent pas la rose. Oui, je sais. Un mythe s’écroule.

Aucun déodorant naturel de m’a convaincue : la pierre d’alun ? Je trouve ce truc totalement inefficace. Les déodorants bio ? Idem et hors de prix en plus. Pffff….. désespérant…. Alors, plus d’une fois, après des essais plutôt désastreux, je suis retournée à mon déodorant kkberk.

Et puis j’ai découvert le bicarbonate de sodium alimentaire.

Un ange passe.

Oui, le déodorant naturel le plus efficace qui soit se trouve dans votre cuisine ou pour le moins au rayon cuisine de votre supermarché.

Pour l’appliquer, regardez donc la géniale vidéo de Carole. Le truc, c’est de bien enlever le surplus après l’application pour ne pas que le résidu de bicarbonate vous décape les aisselles. Personnellement, je passe une serviette sur mes aisselles pour enlever le surplus.

Le bicarbonate ne vous empêchera pas de transpirer (de toute façon, à mon sens, c’est une hérésie d’empêcher la transpiration, elle a un rôle fondamental dans l’élimination des toxines de l’organisme), vous aurez quand même des auréoles sous les aisselles en cas de forte chaleur ou de stress, mais niveau odeur que dalle, nib, nada, nothing, niente, rien du tout. C’est magique !

Par contre, personnellement je ne peux pas l’utiliser en continu, mes aisselles étant fragilisées par l’épilation (je suis une sauvage, je m’épile à la barbare avec un épilateur électrique) le bicarbonate a tendance à m’irriter la peau au bout de quelques jours d’application. Alors, j’alterne avec un déodorant maison à base de bicarbonate, dont vous trouverez la recette ci-dessous. Et j’applique régulièrement sur mes aisselles après ma toilette du soir un peu de gel d’aloe vera.

J’ai modifié la recette de Janice Cox « Natural deodorant cream » extraite de son livre « Natural Beauty at Home » :

  • 100 g d’huile de noix de coco
  • 60 g de bicarbonate de soude
  • 40 g de fécule
  • 1 cuillère à café de cire d’abeille râpée
  • 10 gouttes d’huile essentielle de lavande
  • 5 gouttes d’huile essentielle de palmarosa
  • 5 gouttes d’huile essentielle de sauge sclarée
  1. Faire fondre ensemble l’huile de noix de coco et la cire d’abeille au bain-marie.

  2. Ajouter petit à petit le bicarbonate et la fécule (je ne me casse pas la tête, j’utilise de la Maïzena) en mélangeant bien pour qu’il n’y ait pas de grumeaux.

  3. Ajouter les huiles essentielles. Mélanger.

  4. Verser dans des moules en silicone.

  5. Bien mélanger régulièrement pendant que la mélange refroidit et se solidifie.

  6. Mettre au réfrigérateur pour bien solidifier le tout.

  7. Démouler.

  8. Utiliser comme n’importe quel déodorant en stick.

DSC01350

Publicités

Guide de coupe aimanté

L’étape la plus importante lorsqu’on confectionne un vêtement, c’est la coupe. Hélas, c’est aussi la plus fastidieuse. Afin de gagner du temps, on peut couper les pièces sans les tracer sur le tissu au préalable, mais cela exige une grande rigueur : le surplus de couture doit être très régulier.

Pour cela, j’ai trouve un guide de coupe aimanté génial sur le Net :

Image

Le hic, c’est que ce petit guide très astucieux coûte la bagatelle de 12,25 € et que je suis fauchée comme les blés au mois d’août après le passage de la moissonneuse batteuse.

Qu’à cela ne tienne ! J’ai trouvé un lot de minuscules aimants à 1,29 € le lot sur E-bay avec frais de port gratuits :

Image

Et voici mon guide de coupe aimanté hyper économique :

Image

La bête en action :

Image

Astucieux, n’est-il pas ?

Tour de cou

J’ai participé au défi torsades magiques du blog Easy Crochet. Voici ma copie.

Image

Un petit tour de cou sympa à tricoter, qui va bien me tenir chaud.

Bon, honnêtement, je me suis demandée plus d’une fois si je n’allais pas plutôt en faire un manteau pour Gypsy, l’adorable et infernale bestiole de mes parents…..

.Image

Elle n’a pas l’air d’avoir froid, hein ? Et puis, finalement, une fois fini, il me plaît assez, alors je le garde.

L’hiver vient…… (oui, je suis fan lol) alors je vais aussi me faire un bonnet avec la même laine.

Les basiques du placard au Thermomix (suite)

Purée d’amande (recette de Valérie) :

  1. Mettre 300 g d’amandes dans le bol et mixer 1 minute à vitesse 5, puis 30 secondes à vitesse 6 et racler l’intérieur du bol.
  2. Mixer 30 secondes à vitesse 6 et laisser reposer 5 minutes.
  3. Mixer 30 secondes à vitesse 7 et laisser reposer 15 minutes.
  4. Mixer 1 minute à vitesse 6 et laisser reposer 30 minutes.
  5. Mixer 1minute 30 à vitesse 5 et laisser reposer 10 minutes.
  6. Mixer 30 secondes à vitesse 5, racler et mixer de nouveau 30 secondes à vitesse 5. Laisser reposer 5 minutes.
  7. Mixer 1 minute à vitesse 6.
  8. Mettre dans un bocal et conserver au réfrigérateur.

Image

Pour utiliser la purée d’amande qui reste sur les parois du bol après la mise en bocal, mettre 300 g d’eau dans le bol et mixer 20 secondes à vitesse 6 puis 20 secondes à vitesse 10. On obtient 75 cl de lait d’amande.

Les basiques du placard au Thermomix

Image

Vinaigrette allégée (recette de Thermominoux) :

  • 375 g d’eau
  • 10 g de Maïzena
  • 20 g de moutarde
  • 10 g de vinaigre
  • 75 g d’huile
  • 1 cuillère à café de sel
  • 1/2 cuillère à café de poivre
  1. Mettre dans le bol l’eau et la fécule et programmer 4 minutes à vitesse 2 et 100 °C. Laisser refroidir.
  2. Ajouter le reste des ingrédients et mixer 1 minute à vitesse 5.
  3. Embouteiller et conserver au réfrigérateur.

Personnellement, je rajoute de l’ail (c’est un excellent conservateur et j’aime beaucoup l’ail) et je la conserve dans une bouteille à limonade en verre.

Cubes de bouillon de légumes (recette extraite du Magazine Thermomix & Vous n° 4) :

  • 200 g de céleri
  • 2 carottes
  • 1 oignon
  • 1 tomate
  • 1 courgette
  • 1 gousse d’ail
  • 1 poignée de champignons frais
  • Aromates (1 feuille de laurier, quelques feuilles de basilic, sauge, romarin, persil)
  • 1 cuillère à soupe d’huile d’olive
  • 1 gobelet de gros sel
  • 50 g de parmesan râpé
  1. Éplucher les légumes, les couper en gros morceaux, les mettre dans le bol et mixer 5 secondes vitesse 5.
  2. Ajouter le gros sel et l’huile et régler 20 min/100°C/vitesse 2 en posant le gobelet à moitié sur l’orifice du couvercle.
  3. À l’arrêt de la minuterie, ajouter le parmesan et mixer 30 secondes vitesse 10.
  4. Laisser refroidir, mettre en bocaux et conserver au réfrigérateur.

Pâte d’ail (recette de Thermominoux) :

  • 3 têtes d’ail
  • 40 g d’huile d’olive
  • 5 g de jus de citron
  • 10 g d’eau
  1. Éplucher les gousses d’ail, les couper en deux, enlever le germe central.
  2. Mettre les gousses d’ail dans le bol et mixer 10 secondes vitesse 5.
  3. Ajouter le citron, l’eau et l’huile et mixer 1 minute vitesse 3.
  4. Mettre dans un petit bocal et conserver au réfrigérateur.

Une cuillère à café équivaut à une gousse d’ail.