Petits trucs vite cousus

Réalisés en un après-midi, aujourd’hui même, expédition au bazar local pour y acheter des fermetures à glissière comprise, parce que des fois, hein, on a envie de coudre mais pas de faire un vêtement ou quelque chose de compliqué….

Une cousette qui amorce l’opération « oust les chutes de tissu », parce que ça encombre et que moi, je ne supporte pas d’être encombrée….mais pour rien au monde je n’aurais jeté les chutes de ce joli tissu enduit que j’avais trouvé au marché….

Bref, première cousette, une petite trousse carrée pour y ranger mes huiles essentielles :

20190614_193347

J’ai utilisé un tuto d’un Chouette Kit mais il y a pléthore de tutos de trousses carrées sur la Toile.

Deuxième cousette : c’est en nettoyant ma vieille trousse à maquillage en forme d’organiseur, que je me suis dit que je devrais bazarder les pochettes en plastique et les remplacer par des pochettes en tissu, histoire de lui redonner un coup de jeune.

20190614_192834

En haut, les quatre pochettes d’origine : trois en plastique et une en tissu filet. J’ai utilisé cette dernière comme modèle. En bas, le résultat.

C’est juste une trousse plate à laquelle j’ai ajouté deux œillets. Là encore, on trouve facilement plein de tutos en ligne.

20190614_192927

Voilà ce que ça donne. J’ai gardé la pochette en tissu filet et Pierre, toujours fidèle au poste d’apprenti couturier, comme vous avez pu le constater sur la première photo, s’est empressé de récupérer les trois en plastique pour y ranger des petits jouets.

20190614_193000

On doit même pouvoir utiliser un organiseur type Filofax dont on ne se sert plus pour créer ce genre de trousse, après tout.

Et hop ! Premières chutes utilisées !

 

 

Publicités

Veste Nenuphar de Deer & Doe et top La Parisienne en été de Louis Antoinette

Finalement, exit les cotons japonnais, je me suis tournée vers un bête piqué de coton blanc avec un motif sympa pour me coudre cette fameuse veste kimono de Deer & Doe (ouais, j’ai fait une razzia pendant le dernier Black Friday : 3 patrons d’un coup !), trouvé là aussi tout bêtement chez Les Coupons de Saint-Pierre, pourquoi aller se compliquer la vie, je vous le demande ?

Une couture expresse, je n’ai rien entoilé, c’est parfait comme ça. J’ai cousu un 38, comme d’habitude chez D&D.

20190613_132739

Elle est parfaite sur un jean ou, comme ici, pour dédramatiser ma petite robe noire.

Comme il ne restait pas grand-chose de ce coupon, ni de celui ayant servi à coudre ma robe Magnolia, j’ai eu l’idée d’utiliser ces deux tissus pour me coudre enfin un haut La Parisienne en Été, réversible, excusez du peu !

Une face avec ce piqué de coton, donc, dont le motif s’accorde très bien avec La Parisienne (si, si, le chic parisien, le haute couture, tout ça, quoi) et l’autre face plus festive, en jacquard de viscose. J’ai posé des pressions Kam de la couleur du tissu de la jupe et hop, le tour est joué.

20190613_133433

20190613_133634

Bref, deux coupons utilisés jusqu’au bout, je suis ravie.

**********

Concernant mon ensemble La Parisienne en Été, je me dois de modérer mon enthousiasme. En effet, entre le moment où j’ai rédigé cet article et aujourd’hui, où je me suis enfin décidée à prendre des photos…..j’ai porté ma robe Magnolia…..

J’étais très contente de porter cette jolie robe de soirée avec mes baskets Totoro, pour un barbecue…. oui, parfaitement, j’ai décidé de m’affranchir des diktats de mes années de collège genre « nan, on ne porte pas de robe avec des baskets, m’enfin ! » ou « on ne porte pas une robe de soirée pour un déjeuner dans le jardin » ou « tu te crois où à t’habiller comme ça ?! ». Et hop ! Une longue et coûteuse psychanalyse évitée, c’est-y pas beau ?

Je n’aurais peut-être pas dû avoir cette pensée : « Chic ! Le gainage commence à faire son effet, j’aurais presque pu la  coudre en 36 ! ».

Surtout, je n’aurais pas dû renverser du café dessus….quoique, ça n’aurait fait que retarder l’échéance…..le passage à la machine à laver…..

En effet, j’étais désormais l’heureuse propriétaire d’une robe Magnolia taille 10 ans ! Je me suis consolée en me disant que je rentrais quand-même dedans, c’est juste qu’elle était mini et taille empire, quoi….bon, je l’ai bazardée, hein, je m’en ferai une autre et puis c’est tout.

Je sais, je sais, je ne lave jamais mon tissu avant de le coudre, cépabien, mais c’est la première fois depuis 25 ans que je couds qu’une telle mésaventure m’arrive….

Donc, prochaine cousette (enfin, non, j’ai plein d’autres cousettes à faire avant), une nouvelle robe Magnolia ! La même en courte, cette fois. Volontairement courte, je veux dire.

Et pour alléger l’atmosphère devenu dramatique au moment de l’annonce de cette tragédie domestique, voici mes baskets Totoro !! (Photo piquée chez Aliexpress, là où je les achetées)

HTB1UjYhaoD.BuNjt_ioq6AKEFXaq

On a la classe ou on ne l’a pas. 😉