Trop Top # 2

Devant 1

Un Trop Top tout simple, sans manche, avec juste le dos boutonné, coupé dans le reste de tissu de ma robe Chiara, pour aller avec ma 1001 Perles en jean….

Dos 1

L’encolure, les emmanchures et le bas sont terminés avec un biais coupé dans le même tissu. Pour les boutons dans le dos, j’ai posé des pressions en résine.

Un bonheur à coudre, comme toujours avec les patrons d’Ivanne S. et les coupons de coton des Coupons de Saint-Pierre. Nan, promis, je n’ai pas d’actions dans ces deux sociétés, c’est juste que je suis fan. 😉

Il se porte très bien sur ma 1001 Perles en jean :

Devant

Dos

Mais aussi, tout simplement, rentré dans un jean :

Jean

Sympa, non ?

 

 

Publicités

1001 Perles # 2

22.jpg

J’aime beaucoup ma jupette rouge, finalement, en dépit de mes hésitations premières, alors j’ai récidivé, avec un coupon de jean de mon stock, des finitions dans un reste de cotonnade fleurie et des boutons spécial jean.

J’aimerais pouvoir dire que ça a été le bonheur à coudre, mais, en fait, ça a rapidement viré au cauchemar, la faute au fil spécial jean commandé chez Aliexpress et qui est clairement trop épais pour une machine à coudre familiale d’entrée de gamme…mais bon, comme j’avais commencé à surpiquer avec ce fil de malheur, il a bien fallu que j’aille jusqu’au bout. Alors on prend son temps, on dégaine l’aiguille spéciale cuir (avec l’aiguille spéciale jean, ça n’allait pas) et surtout on oublie la canette du même fil. Inutile de préciser qu’on oublie complètement ce fil pour les coutures et qu’on le réserve aux seules surpiqûres. Et, après moult crises de nerfs et autres arrachages de cheveux, alléluia, je vous présente ma jupe de la rentrée !!! (Et je bénis l’inventeur du découd-vite.)

Je l’ai rallongée d’une dizaine de centimètres (en fait, j’ai coupé une taille 36 pour la largeur et une taille 54 pour la longueur) afin qu’elle soit boulot-compatible et stockings-friendly (ouaip, j’invente aussi des mots en anglais, maintenant).

Mis à part mes déboires avec ce fil, qui, en revanche, serait parfait pour faire des bijoux en frivolité, cette jupe est vite cousue, hyper confortable, et très soignée au niveau des finitions, comme toujours avec Ivanne S. Décidément, j’adore ce patron et compte bien continuer et le décliner à toutes les sauces.

Pour les boutons, je ne me suis pas cassé la tête, je n’ai pas voulu être plus royaliste que le roi, alors je n’ai pas fait de boutonnières. Un coup de marteau, et c’est réglé (et en plus ça permet de se défouler).

Cette histoire de dos élastiqué, c’est vraiment une idée de génie : pas besoin de zip, de bouton ou d’agrafe, on enfile la jupe sans y penser et elle est très confortable au final. Bon, elle est censée se porter taille basse mais je dois être mal fichue (faut vraiment que je me mette sérieusement au gainage !), puisqu’elle se positionne naturellement sur ma taille…..cela dit, ce n’est pas pour me déplaire, bien au contraire. Bref, vous l’avez compris, je l’aime beaucoup, ma jupe en jean.

Concernant les finitions, j’ai utilisé de la cotonnade fleurie pour les poches, la ceinture envers et le biais qui m’a servi pour les surplus de couture des poches et des côtés. Pas de surfilage, comme pour ma précédente 1001 Perles.

Jupe jean.jpg

Je participe au défi « Je peux pas j’ai couture. », organisé par Claire.

dc3a9fi-je-peux-pas-jai-couture-1

 

Jupette d’été

Ou le crash-test du patron 1001 Perles d’Ivanne S.

Duo

Je l’avoue, ce patron m’a tout d’abord rendue fort dubitative. La forme trapèze (euh, ça ne va pas me rajouter des hanches visuellement ?), le dos élastiqué (euh, ça fait pas un peu mémé ?), la taille basse (euh, et mes abdos Kro pré-grossesse ? et ma bouée post-grossesse ?) et la longueur (euh, une mini-jupe à 42 ans ? sérieux ?) m’ont fait réfléchir au moins 24 heures avant de l’acheter.

Je me suis finalement laissée convaincre par l’argumentaire et les belles photos d’Ivanne, ainsi que par les différentes versions trouvées sur les blogs ; et puis une jupe, ça peut se rallonger. Et j’aime tellement ces patrons hyper polyvalents !

J’ai donc réalisé un crash-test, avec une des versions les plus simples, pour voir ce que ça pouvait donner.

Je l’ai réalisé en coton rouge à fleurs blanches et me suis servi du même tissu pour les pièces qui devaient normalement être découpées en doublure. J’ai également fabriqué un peu de biais, toujours dans le même tissu. Je me suis dit qu’au pire, je pourrais toujours la porter à la maison, si je n’étais toujours pas convaincue par la forme et la longueur. En quelque sorte, c’était une toile.

Au fur et à mesure de la réalisation, je me suis laissée séduire par les finitions hyper soignées de ce modèle (en option, mais bon, tant qu’à faire) : dans l’ordre de la réalisation :

Poches italiennes

Poches italiennes

Surplus des poches

Surplus des poches bordés de biais

Coutures anglaises.jpg

Coutures anglaises pour les côtés

Au final, je n’ai eu aucun surplus de couture à surfiler, entre l’ourlet classique replié deux fois, le biais sur les poches et les coutures anglaises. Bref, des finitions plus que parfaites !

Et voilà le résultat final :

Devant

Devant

Dos

Dos

Verdict ?

1/ Un vrai plaisir à coudre, avec des explications très détaillées, des petits plus en option mais qui font toute la différence et un patron absolument parfait, très seyant, exactement comme le Trop Top de la même Ivanne S, bref, que du bonheur !

2/ Hyper confortable, avec l’élastique au dos ! Je vais la décliner en tout un tas de versions, c’est certain……

3/ Clairement, pour une version moins estivale, je la rallongerai, parce que moi, j’aime bien les bas et je déteste les collants.

Jupe 1

Minizup et Matouvu

Jupe 2

Bref, vous l’aurez compris, couturières débutantes ou en perfectionnement, je vous conseille ces merveilles de patrons !

Bon, je vous laisse, je cours m’en faire une deuxième…….mais avec le plissé soleil sur le devant et des passepoils !!! ou alors en jean avec le boutonnage devant…..