KAL châle

Top départ le 1er juin prochain !

Un KAL organisé par Dans mon ptit atelier et Mes petites (ré)créations. J’ai complètement craqué pour ce châle, qui répond au doux nom de Nurmilintu (qui vient d’une vieille berceuse finlandaise).

img_9856_medium2

Je vais utiliser une laine de mon stock : une énorme pelote de Flora des 3 Suisses (Oui, oui, les 3 Suisses avaient leur propre marque de laine il fut un temps. En l’occurrence, ce truc m’encombre depuis plus de 15 ans…..) couleur saumon.

J’ai pris une photo de la bête 😉 :

DSC01765

Avec une pelote normale à côté, pour que vous ayez une idée de la taille du monstre.

 

Bon, l’échantillon que j’ai tricoté (pour une fois !) ne correspond pas tout à fait, il risque donc d’être un peu plus petit, tant pis, je verrai bien.

J’ai lu les explications, il n’a pas l’air sorcier à faire, mais je suis tellement étourdie que les trou-trous, c’est ma hantise… donc, celui-là, je ne le tricoterai pas dans le train, il va falloir que je me concentre. Et puis c’est mon plaid que je tricote dans le train (de toute façon, vu la taille de la pelote….). 😉

En tout cas, j’ai hâte de commencer !

Qui nous suit dans cette nouvelle aventure ?

Publicités

Petit déjeuner « Fête du travail »

Je continue mes expériences culinaires sans gluten, sans lait et sans sucre raffiné. Non pas que j’ai des soucis d’allergie ou d’intolérance, mais je suis curieuse et ça m’amuse de découvrir de nouvelles saveurs. Et puis, cuisiner plus sain, c’est très bien aussi, parce que le lait de vache, le sucre blanc et le blé, ouais, bof… dans cette optique, j’essaie de privilégier les aliments à IG bas au maximum.

Bref, hier soir, en sortant du bureau, j’ai fait un saut chez Satoriz. J’ai eu le coup de foudre pour ce magasin (pensez-vous donc, au rayon produits capillaires, ils ont des produits Khadi ! si, si, les colorations, les huiles et les shampoings, même de l’huile de noix de coco !!!!!!), notamment parce que j’ai pu y trouver les trucs bizarres que j’adore, je suis donc ressortie avec du gomasio de la mer, mais aussi les trucs bizarres que je voulais essayer depuis un moment, j’ai donc pris également de la farine de lupin, de la farine de coco et de la crème kokkoh.

C’est cette dernière que j’ai utilisé ce matin pour mon petit déjeuner expérimental. Ouais, parce qu’aujourd’hui, c’est férié et j’avais envie de nouveauté. J’ai trouvé plusieurs recettes sur la toile, notamment chez Valérie Cupillard.

Sans plus attendre, voici donc la bête, succulente et savoureuse :

DSC01746

Avec une tasse de thé, c’était parfait. 🙂

Ma recette :

  • Dans une petite casserole, porter à ébullition 25 cl de lait de riz dans lequel on aura délayé 2 cuillères à soupe de crème kokkoh. Laisser cuire quelques minutes.
  • Hors du feu, ajouter 1 cuillère à soupe de poudre d’amandes et 2 cuillères à soupe de sirop d’agave, bien mélanger et verser dans un bol.
  • Parsemer de noix de coco râpée, amandes en tuiles et cannelle en poudre.
  • Ajouter des fruits en morceaux, personnellement, je suis incapable de résister à de bonnes fraises bien goûteuses.

L’avantage de cette recette, c’est que les variantes sont infinies, en fonction de ce que l’on a sous la main.

Verdict ? Je suis ravie ! Il y a quelques temps que je voulais goûter cette crème kokkoh, c’est chose faite.

Je vais maintenant l’incorporer dans d’autres recettes, je compte notamment l’essayer pour remplacer la crème fraîche (dont je n’ai jamais été fan) ou pour faire des sauces type Béchamel (dont je n’ai jamais été fan non plus), ou encore dans des pâtes à tarte sans gluten (et donc sans élasticité et friables, la crème kokkoh compense ces désagréments).

A suivre….