Huile d’amla et infusion d’amla

J’ai découvert cette année les poudres ayurvédiques et plus particulièrement leurs bienfaits sur les cheveux, notamment la poudre d’amla.

Je suis en effet une blogueuse chevelue, totalement obsédée par ses tifs. Voilà, c’est dit.

Ces dernières années, je ne me suis pas trop posé de questions : colorations chimiques, pas de soins particuliers à part un ou deux masques achetés dans le commerce et bourrés de produits chimiques…. Je continuais à utiliser mon shampoing fait maison (j’y reviendrai 😉 ) mais je ne faisais plus de soins naturels. Bilan : pellicules, longueurs bousillées. Ouaich, paraît qu’on le vaut bien….

C’est ainsi qu’en janvier dernier un mien ami, coiffeur de son état, a eu la gentillesse de me faire un carré court, au niveau de la mâchoire, afin d’éradiquer les longueurs abîmées. Ayant alors retrouvé une chevelure digne de ce nom, j’ai cherché des solutions naturelles pour l’entretenir et surtout pour planquer ces cheveux blancs qui me pourrissent la vie depuis que j’ai 26 ans (là aussi, j’y reviendrai). Oui, parce que j’ai 38 ans et un paquet de cheveux blancs mais très localisés, en fait vous voyez Malicia des x-men , ben, moi c’est pareil, sans les superpouvoirs : la mèche de devant toute blanche, super visible donc dans une tignasse brune, la cata.

Bref, revenons à nos moutons : la poudre ayurvédique d’amla, ou groseille indienne. Pour la théorie, jetez un coup d’œil chez Aroma Zone si le cœur vous en dit et si vous ne vous êtes pas encore endormies devant votre écran avec mes digressions.

 Image

Pour la pratique, voici deux recettes que j’ai réalisées avec de la poudre d’amla et que j’ai intégrées depuis peu dans ma routine capillaire.

Huile d’amla

  • 10 g de poudre d’amla (on en trouve chez Aroma Zone mais je l’ai acheté chez Biomantique)

  • 100 g d’huile de pépin de raisin

Comme pour l’huile de carotte objet du précédent billet, j’ai mélangé la poudre et l’huile dans un pot de yaourt en verre et hop direction la yaourtière pendant 10 heures, trois nuits d’affilé (mais sans changer la poudre entre chaque séance de yaourtière).

Enfin, j’ai filtré l’huile à travers une étamine et je l’ai embouteillée dans un flacon opaque.

Infusion d’amla

  • 2 cuil. à soupe de poudre d’amla
  • 500 ml d’eau

Là, j’ai sorti la cafetière électrique du placard, et j’ai fait un café, sauf que j’ai mis la poudre d’amla dans le filtre à la place du café.

Après refroidissement, j’ai embouteillé l’infusion d’amla dans un flacon en verre muni d’un spray et j’ai rajouté quelques gouttes d’huile essentielle d’ylang ylang.

Comment je les utilise ?

L’huile et l’infusion d’amla font partie de ma routine capillaire du moment.

Pour l’huile d’amla : Je l’utilise en bain d’huile sur mes cheveux un soir par semaine : j’en mets un peu sur mes cheveux et je masse mon cuir chevelu et mes longueurs avec. Après je vais me coucher et laisse poser toute la nuit.

Le lendemain matin, shampoing et ta da din ! Cheveux hyper doux, comme de la soie !

Pour l’infusion d’amla : Je m’en sers quasiment tous les soirs : un coup de brosse rapide et pshitt pshitt dans les cheveux.

Au final, mes cheveux sont doux et brillants, je suis aux anges !!!

Publicités

20 réflexions sur “Huile d’amla et infusion d’amla

  1. bon moi je ne suis pas chevelu
    cheveux courts, fins et qui graissent vite la totale quoi 🙂
    donc couleur (cheveux blancs) dans les tons acajou pour avoir bonne mine et shampooing tous les 2 jours le tout du commerce

  2. Que de bons conseils chez toi, moi je n’ai pas de cheveux blancs, la famille les a très tard là au moins on est tranquille, j’aurais aimé avoir des cheveux très épais et bouclés mais on est jamais content !
    Bonne soirée

  3. Je me décide à passer au bio pour mes cheveux (blancs compris !) et je te remercie infiniment pour tous ces bons conseils !
    Mais dis moi… L’alma, c’est vraiment l’arbuste que tu as mis en photo pour illustrer ton article ?

    • Je t’en prie, c’est un plaisir. 😉
      Et bravo pour ton passage au bio. Je me souviens du mien, c’était un peu comme un parcours initiatique, un peu déroutant parfois, mais riche en découvertes. (Wahou, la vieille routarde du bio qui parle, lol !)
      Oui, oui, c’est bien ça sur la photo, les « groseilles indiennes » alias l’amla.

  4. Coucou !

    Tout d’abord, tous mes vœux pour cette année qui débute ! 😀

    Je reviens vers toi pour plusieurs questions (suis une curieuse de nature)…
    Est ce que tu continues ta routine avec l’amla ? Tes cheveux blancs sont bien couverts ?
    Personnellement, je suis passée à la coloration Khadi aux plantes ayurvédiques, et c’est le top pour couvrir les blancs en douceur. Seul hic : mon compagnon déteste l’odeur ! Il va sans doute falloir que je me tourne de nouveau vers des infusions…
    J’ai vu dans l’un des tes articles récents que tu possèdes un Thermomix et j’aimerai te poser des questions aussi à ce sujet. C’est possible en privé ?

    Cordialement,

    Lollla

    • Merci pour tes vœux et bonne année à toi aussi.
      Je fais toujours mon bain d’huile d’amla hebdomadaire, que je laisse poser toute la nuit.
      Mes cheveux blancs sont bien couverts avec mon henné mensuel. Bon, ils sont roux foncés, pas bruns, puisque j’ai laissé tombé l’indigo, mais ça va, ça choque personne (ou alors….. on me ment ! lol). Je ne sais pas si l’amla y est pour quelque chose, cela va faire un an le mois prochain que je me suis mise au henné et ce dernier fonce les cheveux au fil des applications. Cela dit, l’amla aussi est réputé pour ça. Bref, je ne sais pas trop.
      Pas de souci pour me contacter en privé, mon mail est marie.grimoires@gmail.com 😉

  5. Pingback: Ma routine capillaire | Les Grimoires de Marie

  6. Bonsoir Marie, je viens de découvrir ton blog et je trouve tes cheveux sublimes. Ta routine ressemble beaucoup à la mienne, bain d’huile hebdomadaire, shikakai ou rhassoul le mercredi et henné mensuel.J’ai aussi laissé tomber les AS, pas seulement du commerce, les bio aussi, en effet j’ai remarqué que même ces derniers avais tendance à s’accumuler sur le cheveux et qu’ils ne faisaient pas bon ménage avec le henné(cheveux en « paquet » et raplapla). Depuis cette routine simple, mes cheveux sont soyeux et je ne quitterais plus jamais le naturel! J’ai quelques petites questions, concernant l’huile d’amla, en fait je n’ai pas bien compris le processus avec la yougurtière, si cela ne t’embête pas pourrais-tu donner plus de précision sur le procédé…Pour ma par, j’effectue une infusion de poudres(amla et brahmi) dans l’huile, je les met dans un pot en verre avec l’huile, le pot au bain marie, a très basse température pendant 5 h environ. Sinon, pourquoi as-tu arrêté l’indigo? moi aussi j’ai commencé par les deux étapes et arrêté ensuite, je trouve que l’indigo me dessèche les cheveux et d’autre part la couleur était trop foncée pour moi qui suit châtain clair à la base. J’adore le henné naturel, mais sur moi les reflets cuivré sont très présents…je craint de devoir repasser par la case indigo…Autre point qui m’intrigue, c’est l’ajout de glycérine dans ton mélange de henné, quelle différence as tu constaté? Enfin, je suis bien tentée par la lotion d’amla, mais j’ai peur qu’elle me dessèche le cheveux à force…Cela fait bien des questions!!!mais je suis une obsédée du cheveux qui se pose plein de questions….bouhhhh! en tous cas bravo pour ton blog et la simplicité de tes routines en genéral 🙂

    • Rooo merci pour tes compliments qui me vont droit au cœur !
      En fait, je n’ai jamais utilisé d’AS, je n’en ai jamais ressenti le besoin. En ce moment, je vaporise un peu de vinaigre blanc sur mes cheveux après les avoir lavés et rincés, afin de faciliter le démêlage et de resserrer les écailles, c’est tout. (ouais, le spray que j’utilise pour faire le ménage, c’est hyper glamour dans ma salle de bain…)
      Pour la yaourtière, c’est juste que le pot en verre qui contient l’huile et l’amla, je ne le mets pas au bain-marie mais dans la yaourtière que je fais fonctionner trois nuits de suite (comme si je m’y reprenais à trois fois pour faire des yaourts, quoi). Bref, mon pot reste pendant 72 heures dans la yaourtière. Je n’ai pas besoin de surveiller, comme ça, et je sais que la température reste douce.
      J’ai arrêté l’indigo tout simplement parce que je commençais à avoir la flemme (honte à moi ! lol) de faire mon deux-étapes tous les mois. Et puis au fil du temps mes cheveux blancs ne sont plus couleur carotte (tendance carotte OGM fluorescente) mais roux foncés, alors comme je trouvais que l’indigo dégorgeait quand même beaucoup et rapidement, j’ai arrêté. Le henné finit par foncer les cheveux à force d’accumuler les couches, alors finalement, comme j’aime bien mes reflets roux foncés, je fais au plus simple.
      Concernant la glycérine, en fait, je ne vois pas trop la différence non plus. Le mélange semble plus facile à appliquer parce que plus lié mais bon, à part ça, je me dis que ça ne peut pas faire de mal non plus un agent hydratant en plus. 😉
      Ma dernière lotion amla/maka, je m’en suis servie pour remplacer l’eau dans mon shampoing maison. En tout cas, ça ne me dessèche pas les cheveux.
      Je suis bien contente d’échanger avec une obsédée du cheveux comme moi, en tout cas ! 🙂

  7. Merci Marie, pour cette belle réponse!! Qui, entre autre, m’a bien décomplexé quand à mon obsession capillaire lol!! tu sais moi aussi ça me fait rire mon nouveau glamour produits de beauté: spray ménage, tupaware en plastique pour les poudres, pot à confiture pour les macérats!!! il est loin le temps où les « je le vaut bien »(je ne veux pas les citer) trônaient dans la salle de bain comme des trophées…le naturel à été une vrai révolution pour moi, a 36 ans mes cheveux n’ont jamais été aussi beaux 🙂 au final c’est ça le vrai glamour non?Pour le henné, effectivement on aperçoit tes reflets roux sur les photos et c’est très jolis, ça donne de la profondeur. Au fond, ce que tu as fais, pourquoi ne pas l’adopter comme méthode:un deux étapes pour foncer les blancs rapidement(comme ça pas obligé de supporter les poils de carotte trop longtemps) et ensuite du henné naturel pour l’entretien, ça a aussi l’avantage de pas trop foncer la chevelure) Géniale ton idée de remplacer l’eau pour la fabrication du shampoing (j’ai déjà essayé et approuvé ta recette) par une infusion de poudres, tiens j’ai du shikakai, je pense qu’il va y passer 🙂 Merci pour toutes ces jolies trouvailles et ce partage !

  8. Coucou !

    Je n’ai jamais testé cette huile (bon en même temps je débute et je n’ai pas encore tester grand chose !)
    C’est quand même un budget tout ça …..
    Tu m’a fait rire avec l’histoire de tes cheveux blanc^^ J’en ai depuis que j’ai 18 ans quelque un en temps normal et beaucoup en cas de « coup dur »
    Bon la en ce moment c’est quelque un donc ça me gêne pas mais je peux comprendre que ça peut être problématique !

    • En fait, l’huile de pépin de raisin je l’avais achetée en supermarché et le sachet de poudre d’amla coûte 2,50 € environ. Je n’ai pas refait d’huile d’amla depuis cet article, je ne l’ai toujours pas finie. Donc, finalement, c’est plutôt économique.

      Perso, je n’aime pas trop les recettes compliquées avec 50 ingrédients qui finissent pas te coûter un bras. J’aime beaucoup Aroma Zone, c’est mon fournisseur n° 1, mais quand je vois leurs recettes….. trop compliquées, avec trop d’ingrédients. Je ne cherche pas à me ruiner non plus, bien au contraire.

      Avec le recul, j’ai effectivement eu mes premiers cheveux blancs suite à un choc psychologique (la mort d’un être cher, aussi brutale qu’inattendue), le stress en général ne me réussit absolument pas : à moi les cheveux blancs et les kilos superflus ! C’est fou comme on somatise, quand même.

      • En effet c’est économique au final !
        Pour Aroma Zone, j’y ai commandé deux hydrolats et une huile végétal il y’a quelques mois. La je dois faire une nouvelle commande pour des beurres et hennés comme je ne connais pas beaucoup de site qui en vendent je pense passer par eux après en terme de qualité je ne sais pas si ils sont les meilleurs sur le marché …
        Pareil je ne veux pas me ruiner, la je n’ai vraiment rien donc me faut quand même un petit stock lol

        Moi aussi pour mes cheveux blanc ça été ça aussi …. Oh oui on somatise énormément (surtout moi XD)
        Tu as une page facebook ou pas ? car lorsque je fait une recherche sur FB il me sort toute la planète sauf la personne recherché -_-

      • Personnellement, je n’ai encore jamais été déçue par Aroma Zone. En tout cas, question rapport qualité/prix, il sont vraiment top, notamment en ce qui concerne les huiles essentielles, que j’achète chez eux depuis toujours.

        Je n’ai pas de page Facebook, c’est pas trop mon truc les réseaux sociaux (je ne suis pas très sociale lol).

  9. Pingback: Routine visage et cheveux | Les Grimoires de Marie

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s